Tour cycliste international du Togo: Il a fait les 638.900 km en basket….

« Détecté à quelques semaines du tour du Togo, fallait-il lui imposer les chaussures professi

tour du Togo 2015

onnelles du cyclisme  ou le laisser s’entrainer et faire le tour avec ses baskets ? C’était un dilemme pour nous » a confié l’entraineur de l’équipe du Togo.

Avec beaucoup de volonté, GNOZIGUE Karim a fini le 24e tour du Togo alors qu’une dizaine d’autres coureurs bien équipés ont abandonné avant même la fin.

Tour du Togo 2015

Après sa victoire au 24e tour cycliste international du Togo, le Burkinabé Seydou Bamogo a lancé dimanche un coup de gueule en direction des

dirigeants des pays ouest africains qui « négligent le cyclisme ».

« Il faut quand même que nos autorités essaient de nous accompagner , sans quoi ca sera vraiment difficile parce qu’il y a encore des cyclistes qui sont en compétition  avec des baskets,  c’est bien dommage », a déploré Bamogo.

« Ca fait triste de ne pas voir un cycliste africain professionnel  alors que ce n’est pas sorcier. Il suffit de s’y mettre », a-t-il ajouté avant de demander aux  autorités des pays africains « d’essayer de soutenir les cyclistes ».

Seydou Bamogo a conservé le maillot jaune gagné depuis la 2e étape du tour pour finalement s’imposer au classement général avec un temps de 17 h 25 min 05 secondes devant son compatriote Omar Minougou ( 2 min 32 derrière le premier) .  La troisième place est occupé par le Ghanéen  Samuel Anim à 4 min 45 du leader. Le Burkina Faso est également premier au niveau du classement général par équipe. La France est classée deuxième et la RD Congo troisième.

Une soixantaine de  cyclistes du Bénin, du Burkina Faso, de France, du Ghana, du Mali

et du Togo ont pris part à la course.  Ils ont parcouru en tout 638.900 avec une vitesse moyenne de  36.680 km/h. 
Classement général 
1e BAMOGO Seydou  (Burkina Faso) 17:25:05 
2e MINOUNGOU Omar  (Burkina Faso)  17:27:37.
3e ANIM Samuel  (Ghana)  17:29:50 

4e GRACZYK Vincent  (France ) 17:32:08. 
5e ROUAMBA Abdoulaye (Burkina Faso)  17:33:34. 
6e YERBANGA Salfo (Burkina Faso) 17:35:31.
7e DUKUA Bumba Fiston  (RD Congo) 17:37:00. 
8e AMADORI Julien (France) 17:37:31. 
9e  ILBOUDO Arouna (Burkina Faso) 17:40:01. 
10e  MINOUNGOU Noufou  (Burkina Faso) 17:40:45. 

Tour du Togo 2015

Share

Il faut repenser le football togolais

Les résultats des clubs togolais en coupes continentales de football  confirment qu’ ils n’ont plus le niveau des équipes africaines. Quand vous avez un championnat qui n’est pas loin d un championnat de quartier en Tunisie, quand on programme les journées de championnat national selon l humeur ou le rêve du president de la fédération de football, quand on gagne avec la complicité des arbites qui offrent des  » penalty aux presidents », et quand on baigne dans l’amateurisme à  tous les niveaux, nos clubs ne s’ en sortiront qu’avec des cartons en competitions continentales.

Le comble c’est on tente de  justifier la lourde défaite de Sémasi de Sokodé  face au CS Sfaxien. Le club tunisien a infligé un cinglant 5-0 à Sémassi en match aller des 1/16 de finales de la ligue africaine des champions…. « Il y a des joueurs qui jouent pour la première fois face à une équipe d’une autre couleur, c’est du spectacle pour eux », s’est permis de déclaré  Tchanilé Bana, coach de Semassi …

Share

Le gouvernement togolais piégé par la FIFA?

La fédération togolaise de football (FTF) est dirigée depuis quelques jours par un comité de normalisation mis en place par la FIFA.  Dès l’annonce de ce comité, des voix de sont élevées au sein de la famille du football et de la presse pour dénoncer la situation.  Des présidents de ligues et de clubs sont allés plus loin. Ils ont  recusé ce comité dirigé par l’ancien ministre des sports Antoine Folly.  A l’analyse,  la plupart ne veulent pas d’Antoine Folly à la tête de ce comité. D’autres vont jusqu’à « dénoncer une désignation unilatérale » de la FIFA, sans concertation avec la Confédération africaine de football (CAF) et du gouvernement togolais.  Lire la suite

Share

Du vin de palme traditionnel mis en bouteille sur place

vin de palme Comme plusieurs Etats africains, le Togo est un pays de tradition du vin de palme fabriqué à base de palmier, mais depuis quelque temps, les Togolais consomment ce vin local mis en bouteille par une entreprise dans leur capitale, Lomé.

Le vin de palme provient de l’extraction de la sève du palmier, effectuée dans les villages environnants de Lomé; et c’est une boisson alcoolisée. La méthode d’extraction consiste à insérer un petit feu dans le tronc d’un palmier abattu afin de faire suinter sa sève, qui est ensuite récupérée dans des bocaux.
Lire la suite

Share

Honte aux agresseurs des journalistes

Pourquoi s’en prendre à un journaliste qui n a fait que son travail? Et quand ca vient des gens qui se disent défenseurs des droits de l’Homme je me demande de quels droits de l’Homme parlent ils. Pas facile le travail de journaliste dans nos pays. Le pouvoir et l’opposition vous mettent sans cesse la pression et  vous menacent parfois et le comble c’est quand des responsables des organisations de défense des droits de l’Homme  s’y mettent. Lire la suite

Share

Déviation à l’envers, route à l’envers?

20141206_164226(0)La négligeance et le manque de professionnalisme de certaines entreprises  en charge de la construction des routes sont à l’origine de plusieurs cas d’accidents au Togo.  On assiste ainsi quotidiennement à des accidents de la circulation à promité ou dans les zones où sont exécutés les travaux. Malheureusement, on n’en parle presque pas lorsque qu’on cite les causes des accidents de la circulation au Togo.

En deux jours, trois camions gros porteurs, en route pour le nord du Togo, se sont retrouvés « à terre » dans la préfecture de Tone à 600 km au nord de Lomé. Le premier s’est renversé sur le côté dans une  zone de déviation où l’entreprise Ebomaf est en train d’ériger un pont. Le même jour, un autre camion, roulant à vive allure et en provenance du sud,  s’est retrouvé dans le sable. En fait, il a été bloqué dans son élan par du sable entreposé juste à côté  d’un trou au dessus duquel le pont devrait être construit.
20141206_164131

Et le lendemain, un troisième camion s’est enfoncé dans une partie du trou dans les mêmes conditions et au même endroit.Nous avons, en fait,  constaté que l’entreprise Ebomaf n’a pas pris la peine de signaler à travers des panneaux et autres inscriptions la déviation , ni le danger en face.  Les rares panneaux posés à certains endroits sont presque tous à l’envers. IMG_6585

Selon les données  officielles, 4943 accidents avec 524 morts ont été enregistrés de janvier à novembre 2014 au Togo contre 4295 en 2013.  Trois principaux facteurs sont souvent à l’origine des accidents sur nos routes. Il y a  les facteurs environnementaux  notamment l’état des routes, les infrastructures routières et les aléas climatiques. On cite ensuite  les facteurs humains avec le non respect du code de la route, la conduite en état d’ ébriété, l’excès de vitesse,  ledéfaut de port de ceinture de sécurité, l’ usage de téléphone portable au volant, la conduite sans ou avec permis non approprié. Les facteurs techniques sont aussi pointés du doigt. Il s’agit de l’état de vétusté des véhicules en circulation, la visite technique non à jour, la défaillance du système de freinage…IMG_6565

IMG_6593

Share

Fashion show

Share

Mon tweet pour réveiller l’AFP

L’information à l’heure des réseaux sociaux… Ca va vite… avec l’interactivité…Mon tweet pour réveiller l’AFP.

Capture d’écran 2014-10-31 à 11.44.20

 

Capture d’écran 2014-10-31 à 11.43.47

Share

Eliminatoire de la CAN 2014: victoire du Togo face à l’Ouganda à Lomé

NT_5392 - copie

Les Eperviers du Togo  ont  battu l’Ouganda  1 but à 0  à Lomé  en match  comptant pour   la quatrième journée des éliminatoires de la CAN-2015. Le but a été marqué par Serge Akakpo à la 70è minute. Lire la suite

Share